Un peu désespérée de ne pas trouver le temps pour m’arrêter véritablement …

 

Entre mon père qui va faire un tour du coté de l’au-delà, me sature de panique quand j’assiste impuissante à son souffle qui se raréfie, me fait lever en pleine nuit pour ce que je croix être sa dernière heure, tient le coup quand même sans assurance que ça tienne vraiment…

 

La fifille qui a un gros ganglion là sur le coté de sa gorge endolorie et le moral en berne…

 

Moi La mère qui, naturellement, comme avant, quand elle était petite, se charge héroïquement de son angoisse et ne peut plus dormir…

 

La charge de travail qui ne s’allège pas…mais au contraire s’alourdit que ça en devient nauséeux

 

L’amie que je ne trouve plus le temps de visiter…

 

L’homme qui fête son anniversaire et je n’ai pas eu le temps de « magasiner »

 

Je ne fais plus face…