Toune je n’y arrive pas
Je n’arrive à penser que tu ne reviendras pas
Je t’ai vu dans ce lit de la REA, avant qu’ils débranchent tous ces tuyaux,
Je t’ai vu après,  quand l’image de ton corps n’était déjà plus le tien, 
Je t’ai dans le salon mortuaire, entourée de ton dernier berceau de fleurs,
Je t’ai vu dans ton cercueil
Et on m’a dit que tes cendres sont  dans cette petite case du cimetière,
Mais non,
Rien n’y fait
Tu es en voyage et tu vas revenir
Tu vas rire de cette mauvaise blague, 
Tu vas aussi pleurer et nous dire ce que tu essayais de nous dire alors que le son ne pouvait pas sortir de ta gorge
Ta peur, ta souffrance, ton amour pour nous tous,
Je te dirais aussi ma peur de te perdre, ma souffrance, tout mon amour et ma tendresse de jumelle.
Toune tu reviens quand ?